Scène

Festival pour l’humanité à l’Opéra de Lyon

Oper: Opernfestival in Lyon
Opéra : Festival à Lyon Opéra : Festival à Lyon Opéra : Festival à Lyon

Opéra : Festival à Lyon

 

L’Opéra de Lyon accueille un festival intitulé Pour l’humanité. Son directeur Serge Dorny est bien décidé à montrer qu’à l’heure du terrorisme, la création lyrique est au cœur de la société, bien consciente de sa vocation politique et sociale. La manifestation se veut une « réponse à tous ceux qui agissent contre l’humanité ». 

Trois productions sont à l’affiche, parmi lesquelles la création mondiale de Benjamin, dernière nuit.  Un ouvrage qui donne à voir la situation désespérée de Walter Benjamin. Fuyant les nazis, le philosophe s’est donné la mort le 26 septembre 1940 à Port-Bou, aux portes de l’Espagne. Le livret est signé Régis Debray.

L’écrivain et philosophe, qui avait d’abord écrit Benjamin, dernière nuit pour le théâtre, entend donner sur le plan symbolique une dimension historique au présent. Car de l’avis de l’intéressé, ce qui s’est passé hier ne diffère guère de ce qui se passe aujourd’hui, même si la portée tragique n’est pas la même. 

Metropolis s’entretient avec Régis Debray et le compositeur suisse Michel Tabachnik, auteur de la musique de Benjamin, dernière nuit. 

Par  Wolfgang Kabisch

Livre : 

Régis Debray, Didier Leschi  : La Laïcité - Guide pratique
Gallimard 2016
ISBN : 9782070469628

Michel Tabachnik : Ma Rhapsodie
Buchet-Chastel 2016 
ISBN 978-2-283-02955-8