Norman Ohler / La France creuse sa dette et tout le monde s'en moque ? 

Jeudi 29 septembre 2016
Revoir : le IIIème Reich raconté par le biais des opiacés et un débat sur la dette française.
28 Minutes - 12ème Série (19/220)
28 minutes L’Allemagne d'Hitler, une nation de drogués ? / La France creuse sa dette et tout le monde s'en moque ? 28 minutes

28 minutes
La drogue dans l’Allemagne nazie / La France creuse sa dette

L’Allemagne d'Hitler, une nation de drogués ? / La France creuse sa dette et tout le monde s'en moque ?
 

L’Allemagne d'Hitler, une nation de drogués ? 

sans-titre-1.jpg

Et si la drogue avait joué un rôle crucial dans l’Allemagne nazie ? Pour Norman Ohler, ça ne fait pas l’ombre d’un doute.

Durant 5 ans, le journaliste, écrivain et réalisateur allemand Norman Ohler a enquêté dans les archives fédérales et militaires allemandes et américaines.

Ses recherches historiques montrent et racontent la façon dont la drogue de synthèse méthamphétamine s’est imposée dès les années 30 à toute la société allemande. Une aubaine pour le régime nazi : rapidité au travail, performances industrielles, et même victoires militaires. La Blitzkrieg est ainsi décrite comme une guerre du « speed ». Malgré tout la drogue est aussi une des causes du désastre militaire allemand. Connaissiez-vous la relation de dépendance entre le Dr Theodor Gilbert Morell et son « Patient A », Adolf Hitler ? Et la dépendance de ce dernier aux pillules qui l’ont maintenu dans ses rêves de grandeur ?

Nous recevons ce soir Norman Ohler, auteur de L’extase totale. Le IIIè Reich, les Allemands et la drogue.

La France creuse sa dette et tout le monde s'en moque ? 

sans-titre-2.jpg

69,9 milliards d’euros, une somme exubérante qui ne représente pas grand chose pour un citoyen lambda. Surréaliste ? Ce chiffre est bien concret : c’est le solde négatif présenté par l’État français pour l’année 2016. Cette dette incommensurable amène le déficit public de la France à 3,3% du PIB soit une baisse de 2,1 points en 4 ans. Mais sans réduction notable de la dette et avec une croissance à la peine, la France risque de s’enliser.
Pour remédier à la situation, Michel Sapin a présenté un projet de loi de finances (PLF) qu’il décrit comme « responsable ». Ce dernier PLF du quinquennat Hollande prévoit, par un assemblage de mesures financières de ramener le déficit public de la France à 2,7% du PIB. Seul hic : le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) a jugé « improbable » cette visée. Il n’en a pas fallu plus à l’opposition pour se lancer à l’abordage du gouvernement en décrivant son projet comme un « bricolage bidon ». Foire d’empoigne donc dans les hautes sphères de l’État alors que la dette continue inlassablement son expansion.

Pour en débattre nous recevons ce soir Philippe Manière, essayiste et président fondateur de Footprint consultants, Aurélie Trouvé, économiste et porte-parole d’ATTAC France et Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de l'hebdomadaire L'Usine Nouvelle.

sans_titre.jpg