Hugo Mercier / Migrants : l’Europe peut-elle sous-traiter la crise à l’Afrique ?

Lundi 28 août 2017
28 Minutes - 2017-2018 (1/220)
28 Minutes Sommeil : le bandeau connecté d'Hugo Mercier / Migrants vers l'Europe : sous-traiter la crise à l’Afrique ? 28 Minutes

28 Minutes
Hugo Mercier / Migrants : l’Europe peut-elle sous-traiter la crise à l’Afrique ?

Sommeil : le bandeau connecté d'Hugo Mercier / Migrants vers l'Europe : sous-traiter la crise à l’Afrique ?
 

 

Petit génie : notre sommeil l’empêche de dormir

dreem_female_daytime.jpg

Spécialiste des neuro-technologies, co-fondateur et CEO de la start-up Rythm, Hugo Mercier a mis au point Dreem : un bandeau connecté pouvant venir en aide aux personnes atteintes de troubles du sommeil. Doté d’un micro-ordinateur ultra-sophistiqué, le bandeau analyse l’activité du cerveau durant la nuit afin de prolonger les phases réparatrices. Le jeune homme au 155 de QI est également à l’origine de Morpheo : une plateforme analysant les données recueillies par l'appareil, initiative qui encourage véritablement la recherche collaborative.

28' reçoit Hugo Mercier.

Migrants : l’Europe peut-elle sous-traiter la crise à l’Afrique ?

rea_242608_005.jpg

Angela Merkel, Mariano Rajoy, Paolo Gentiloni et la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Frederica Mogherini, sont accueillis ce lundi à l’Élysée par le président français. Accompagnés du président tchadien Idriss Deby, du président nigérien Mahamadou Issoufou, et du Premier ministre libyen Fayez Seraj, l’occasion leur sera donnée de revenir sur la mise en place de centres de « tri » par l'OFPRA, qui permettraient à certains migrants d’obtenir l’asile en Europe. Il y a un mois, Emmanuel Macron émettait l’idée de créer des hotspots en Libye, où se concentre l'essentiel des départs de migrants vers l'Italie. Mais la délégation d’une partie du travail sur les flux migratoires à l’Afrique est-elle vraiment la solution ?

Pour en parler, nous recevons ce soir Fabienne Lassalle, directrice générale adjointe de SOS Méditerranée France, Louis Magloire Keumayou, journaliste et président du Club de l'Information Africaine, et Bertrand Badie, professeur de relations internationales à Sciences Po Paris.