Anne-Sarah Kertudo / Corée : Trump s'est-il fait avoir par Kim ?​

Mardi 12 juin 2018
28 Minutes - 2017-2018 (205/220)
28 Minutes Anne-Sarah Kertudo crie justice pour les handicapés / Corée : Trump s'est-il fait avoir par Kim ?​  28 Minutes

28 Minutes
Justice pour les handicapés / Trump s'est-il fait avoir par Kim ? (12/06/2018)

Anne-Sarah Kertudo crie justice pour les handicapés / Corée : Trump s'est-il fait avoir par Kim ?​ 

Elle crie justice pour les handicapés

capture_decran_2018-06-12_a_11.54.07.jpg

« Le handicap n’est pas une situation d’infériorité mais une situation où nous sommes empêchés. » Anne-Sarah Kertudo, sourde depuis ses 14 ans et malvoyante depuis 2014 considère que c’est à la société de lever cette barrière de l’empêchement. Juriste spécialisée dans l’accès au droit des personnes handicapées, elle est aussi directrice de l’association Droit pluriel qui vise à rendre la justice accessible à tous. Alors qu’Emmanuel Macron avait promis que le handicap serait une priorité durant son quinquennat, les associations déplorent un délaissement.

Qu’en pense l’invitée de 28’ de ce soir ?

Corée : Trump s'est-il fait avoir par Kim ?

020_971893828.jpg

Il s’agit d’une rencontre historique. C’est à Singapour que Kim Jong-Un et Donald Trump se sont retrouvés dans le but d’établir un traité de paix. Cette rencontre au sommet apparaît comme un succès des deux côtés et a été saluée par une partie de la communauté internationale. Le président américain a qualifié de « directes et productives » les discussions avec son homologue nord-coréen. Tous deux ont signé un papier prévoyant une « dénucléarisation complète de la péninsule coréenne ». Une avancée notable au vu de ces derniers mois marqués par un regain de tensions à la fois dans les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord et entre les deux Corée. 

Quels impacts sont à prévoir à la suite de cette avancée diplomatique ?

Pour en débattre, nous recevons Alexandra de Hoop Scheffer, politologue et spécialiste de la politique étrangère américaine, Dorian Malovic, journaliste et chef du service Asie au quotidien La Croix et Pierre Grosser, historien et professeur à Sciences Po Paris. 

couvs.jpg