Vers un populisme de gauche

Avec Chantal Mouffe et Fabienne Brugère
Les populismes font trembler l'establishment politique de nos démocraties vieillissantes. Aux Etats-Unis avec Donald Trump et partout en Europe, le populisme de droite semble triompher. Le populisme de gauche doit-il faire contrepoids ?

Les invités :

Chantal Mouffe, philosophe, travaille à penser et créer des partis populistes de gauche, car pour elle, le succès des partis d'extrême droite prônant les valeurs d'identité ou de souveraineté nationale révèle une vérité. Ceux-ci ont compris la dimension affective de la politique. La notion de combat est dans l’éthymologie même du mot « démocratie » et la constitution d’adversaires est essentielle.

Avec son mari Ernesto Laclau, Chantal Mouffe a été l’une des inspiratrices du mouvement Podemos en Espagne. Née en 1943 à Charleroi, en Belgique, elle enseigne au département de Sciences Politiques et de Relations Internationales à l'Université de Westminster, à Londres. 

Fabienne Brugère, philosophe aussi, considère la récente émergence d’une société individualiste prise dans les situations complexes actuelles. Pour elle, les populismes de droite ou de gauche sont simplificateurs. Elle prône plutôt le rassemblement de gens de sensibilités diverses au nom d’une cause juste qui les engage collectivement. Les associations, les réseaux sociaux ont changé les pratiques politiques. Elle parle d’une « bienveillance », qui apporterait une adéquation à des valeurs individuelles.

Elle est née en 1964 à  Nevers et enseigne à Paris 8. Elle s’est engagée pendant six ans dans des structures de démocratie participative à Bordeaux.