Portrait

Qui êtes-vous David Tennant ?

Par Oriane Hurard
Magistral dans la minisérie "Le Mari de la ministre" (diffusée le 10 mars sur ARTE), le comédien David Tennant, 44 ans, a plus d’un tour dans son sac. Portrait chinois en six actes.

Un auteur : William Shakespeare
David Tennant a débuté sa carrière sur les planches. Après des études prometteuses à Glasgow, le jeune David McDonald entre dans la prestigieuse Royal Shakespeare Company. Il additionne les rôles écrits par le grand dramaturge anglais, de As you like it à Roméo & Juliette. David, devenu Tennant pour éviter d’être confondu avec un autre comédien, fait ainsi honneur à la grande tradition théâtrale des comédiens anglais – Kenneth Branagh, Judi Dench ou encore Alan Rickman sont eux aussi sociétaires de la compagnie.
Plus récemment, Tennant a enfilé à nouveau le costume shakespearien en interprétant un Hamlet modernisé aux côtés de Patrick Stewart ainsi que Richard II. Ces deux performances ont été immortalisées par la BBC et diffusées ensuite sous forme de téléfilms. David ‘Richard II’ Tennant sera d’ailleurs en tournée aux Etats-Unis de mars à mai prochain

Un accessoire de mode : les Converse 
Impossible d’écrire sur David Tennant sans évoquer un monument de la télévision britannique, j’ai nommé Docteur Who. Sous la plume du génial Russel T. Davies, Tennant a incarné le 10ème Docteur entre 2005 et 2010, avant de laisser sa place à Matt Smith. 
Le comédien a ainsi redonné une seconde jeunesse à l’indéboulonnable et iconique Dr Who. Pour preuve, les Converse « Chuck Taylor All Star » couleur crème ou rouge flamboyant, qui ne quittent que rarement ses pieds, tout en prolongeant la longue tradition vestimentaire excentrique des Docteurs.
Élu « Meilleur Docteur de tous les temps » selon certaines sources, l’incarnation de Tennant est marquée par l’humanisme et le romantisme accordés à son personnage, qui réussit à enthousiasmer les fans. Grâce à ce rôle, David Tennant est devenu une icône en Grande-Bretagne, un sex-symbol qui lui permet ensuite de s’aventurer dans des rôles très différents. Fan du Docteur depuis l’enfance, l’acteur a même fini par épouser la fille de l’une de ses précédentes incarnations, Peter Moffet. 

David Tennant - Docteur Who

Une boisson : le Polynectar
La carrière cinématographique de Tennant est loin d’avoir le même retentissement qu’à la télévision ou au théâtre. En 2005, il intègre néanmoins la longue et prestigieuse liste des comédiens britanniques ayant joué dans l’adaptation d’Harry Potter sur grand écran. Il y interprète Barty Croupton Jr, dans le 4ème opus de la saga, Harry Potter et la Coupe de feu. Croupton Jr - à ne pas confondre avec son père, l’honorable Barty Croupton Sr - est l’un des plus jeunes Mangemorts, partisans de Voldemort, et participe activement à la résurrection de celui-ci, allant jusqu’à lui livrer Harry en personne. Ironie de l’histoire, le personnage passe la majeure partie du film dans la peau de Maugrey Fol-Œil, le nouveau professeur de "Défense contre les Forces du Ma"l dont il a pris l’apparence grâce à la potion de Polynectar. Et il faut bien admettre que ce dernier est bien moins agréable à l’œil que notre Docteur préféré.

Un paysage : les falaises du Dorset
L’après-Docteur Who n’a pas plongé David Tennant dans l’oubli. Trois ans après avoir rendu le tournevis sonique du Seigneur du temps, il explose dans Broadchurch, série policière anglaise qui va connaître un succès retentissant. Le comédien y incarne Alec Hardy, inspecteur de police récemment parachuté dans une petite ville côtière du sud de l’Angleterre pour échapper au scandale lié à sa précédente affectation. Mal en point, il se retrouve rapidement confronté à une enquête difficile, suite au meurtre d’un garçon de onze ans qui bouleverse la petite ville.
La série explose les audiences lors de sa diffusion, en Angleterre sur ITV puis notamment sur France 2. À tel point que les Américains en commandent un remake, intitulé Gracepoint, toujours avec David Tennant dans lerôle de l’inspecteur - l’accent américain en plus. La France se lance également dans une adaptation, intitulée Malaterra et située en Corse, mais cette fois sans Tennant, à notre grande déception.

Une couleur : le pourpre
La dernière apparition marquante de Tennant à la télévision est le rôle de Kilgrave, le super méchant de la première saison de Jessica Jones, lancée en novembre dernier sur Netflix. Dans la cosmogonie originale de Marvel, Kilgrave est appelé « L’homme pourpre » (ou « Purple Man » en VO), un accident chimique ayant coloré sa peau en plus de lui donner un terrible pouvoir : celui de la persuasion absolue. Le dangereux Kilgrave fait faire ce qu’il veut à ses victimes, parmi lesquelles la brune Jessica Jones, encore traumatisée par son passé lorsque celui-ci refait surface sous les traits de son ancien bourreau. Lors de l’adaptation en série, les auteurs ont finalement choisi de ne pas colorer la peau du comédien mais de lui faire porter des costumes violets en guise de rappel aux fans. On distingue à peine son visage lors des trois premiers épisodes de la série, et pourtant, sa simple présence suffit à pétrifier notre héroïne (pourtant plutôt badass), et le spectateur avec elle. Terrifiant et magnétique.

Une qualité (ou un défaut, c’est selon) : l’ambition 
Enfin, dans Le Mari de la Ministre, Tennant est Aiden Hoynes, homme politique déchu, renvoyé au rang de père de famille et d’époux modèle tandis que sa femme, interprétée par l’impeccable Emily Watson, reçoit enfin les honneurs qu’elle mérite. En trois épisodes seulement, Tennant fait osciller son personnage sans arrêt entre compassion et répulsion, entre fausse honnêteté et manipulation. Même relégué à la maison, le charisme du comédien fonctionne à plein régime, et nous force à le suivre dans ses ambitions de reconquête du pouvoir.
À plusieurs reprises dans la série, le duo formé par Tennant et Watson est qualifié de « golden couple » ; un adjectif on ne peut plus approprié pour l’un des joyaux de la télévision britannique.

Politicians's husband

Oriane Hurard