Dossier métropole

Lisbonne

Lisbonne sort la tête de l’eau


Finie la crise. La capitale portugaise voit le bout du tunnel, et c’est en partie grâce aux artistes.

Lisbonne fait rêver avec ses symboles patrimoniaux : les azulejos (ces carrelages muraux peints à la main), le tramway d’un autre âge ou encore la saudade, cette mélancolie propre aux Portugais. Mais actuellement, l’ambiance nostalgique est plutôt absente de la capitale la plus occidentale d’Europe. Les traces que la crise économique a laissées sont encore visibles. Heureusement, elles s’effacent peu à peu. 

La ville sur le Tage se porte mieux grâce à la résilience de ses habitants. Metropolis a rencontré des artistes pour qui la situation catastrophique du pays est une chance qu’ils veulent saisir au bond : Carole Purnelle et Nuno Maya créent des spectacles lumineux qu’ils projettent sur les façades historiques. José Avillez – l’unique chef doublement étoilé du Portugal -  gâte les Lisboètes avec de savoureuses recettes inédites.

Fatima Lopes, la créatrice de mode la plus connue du pays, nous guide dans le musée de la mode et du design. Et Alexandre Farto alias Vhils, artiste urbain de renommée internationale, nous ouvre les portes de son atelier. 

 

Par Frauke Schlieckau 

Bonus : Spectacles lumineux à Lisbonne

Bonus: Lichtshow in Lissabon
Bonus : Spectacles lumineux à Lisbonne Bonus : Spectacles lumineux à Lisbonne Bonus : Spectacles lumineux à Lisbonne