Littérature

Leïla Slimani

La lauréate du Goncourt s’en prend à la nouvelle élite
Metropolis Prix Goncourt-Preisträgerin Leila Slimani
Leïla Slimani - lauréate du Goncourt Leïla Slimani - lauréate du Goncourt Leïla Slimani - lauréate du Goncourt

Leïla Slimani - lauréate du Goncourt

Du jour au lendemain, cette jeune femme de 36 ans née au Maroc, qui vient d’obtenir le prix littéraire le plus convoité pour Chanson douce, est l’auteure la plus sollicitée de France. Son premier roman, qui traite d’une nymphomane, avait déjà défrayé la chronique.

A première vue, Chanson douce est un thriller psychologique autour de l’assassinat d’un enfant et d’un couple de bourgeois qui engage une nounou. Mais on s’aperçoit, au fil de la lecture, que Leïla Slimani dresse ici le portrait d’une élite qui a perdu tout contact avec la « France d’en bas ». Un thème qui, depuis l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, retrouve une actualité brûlante. Dans Metropolis, elle déclare sans ambages que l’élite n’a jamais été aussi éloignée du peuple que maintenant, incitant les intellectuels à se réveiller plutôt que de se cantonner à leurs stéréotypes de classe.

Par Simone Hoffmann

Leïla Slimani - Interview
Leïla Slimani - Interview © Kobalt