Architecture

Dominique Coulon

Ce Strasbourgeois compte parmi les architectes les plus créatifs de France
Metropolis WDR 3 Dominique Coulon
Dominique Coulon Dominique Coulon Dominique Coulon

Dominique Coulon

Son cabinet a été multiprimé, notamment en 2016 dans deux catégories au Prix américain d’architecture. Cette année, Dominique Coulon est nominé au Prix Mies van der Rohe pour sa maison d'accueil spécialisée et de retraite située à Orbec.

Ses édifices ornent de plus en plus fréquemment la couverture de revues internationales d’architecture. Deux livres qui viennent de paraître lui sont consacrés. Il veut créer des bâtiments qui trouvent leur place dans une société moderne. A la différence d’un grand nombre de ses pairs, il n’accepte pas de mandats venant du secteur privé. Il préfère se concentrer sur la conception et l’aménagement de musées, d’écoles, de maisons de retraite, d’hôpitaux, de bains publics et de bibliothèques, situés souvent dans des régions sinistrées.

Son esthétique est un prolongement du « brutalisme » tardif des années 1960 qui connaît actuellement un regain d’intérêt. Mais Dominique Coulon ne suit pas les modes. Il veut apporter une réponse positive aux besoins de l’époque présente. Il utilise le béton comme si c’était de la pâte à modeler, il mise sur des courbes et des cubes, il joue sur les contrastes entre le gris et les couleurs, il exploite la lumière naturelle. Son intention ? Que les matériaux de construction aient l’air vivant ! Metropolis présente quelques réalisations de Dominique Coulon, entre autres le Conservatoire de Belfort et la Médiathèque de Thionville.

Par Stefan Mischer

ATELIERS
ATELIERS © Dominique Coulon & associés.