L'art

Cycle d’expositions autour de Victor Vasarely

Metropolis: Victor Vasarely
Metropolis : Victor Vasarely Metropolis : Victor Vasarely Metropolis : Victor Vasarely

Metropolis : Victor Vasarely

Les œuvres graphiques de Vasarely ont été reproduites dans le monde entier sur des affiches et des cartes postales – en parfait accord avec la devise de l’artiste : « l’art pour tous ». Le peintre et graphiste hongrois est considéré comme le maître de l’illusion optique et le fondateur de l’op art, ou art optique. Vasarely a créé son propre alphabet de couleurs et de formes géométriques et a utilisé l’abstraction pour redéfinir l’espace et le mouvement.

Né Gyözö Vásárhelyi, le plasticien s’installe à Paris en 1930, où il débute comme artiste graphiste dans la publicité. Un an plus tard, il décroche sa première exposition personnelle.

Vasarely est si séduit par la Provence qu’il y achète une maison pour y passer l’été. C’est pourquoi la fondation Vasarely se trouve à Aix-en-Provence. L’artiste est mort en 1997 à Paris.

Avant de célébrer le 20e anniversaire de sa mort en 2017, la fondation Vasarely célèbre cette année ses 40 ans d’existence et le 110e anniversaire de la naissance du plasticien. Pour l’occasion, Aix-en-Provence inaugurera le 2 juin prochain une série d’expositions consacrées à Vasarely. Des œuvres de toutes les périodes seront exposées simultanément au château de Gordes, à Avignon, et à Aix-en-Provence. Outre ses illusions d’optique et ses grandes toiles cinétiques, on pourra découvrir des pièces moins connues, prêtées pour l’occasion par les musées Vasarely de Budapest et de Pécs (ville natale de l’artiste) en Hongrie, ainsi que par des collectionneurs privés.

 

Par Sandra Aïd