l'objet

l'objet : le Cadeau Bonux

Karambolage 135 - 16 décembre 2007
Grand coup de nostalgie pour Vincent Lecoq qui plonge dans ses souvenirs d’enfance mais voyez plutôt :

Quand je repense à mon enfance, il est des odeurs qui me reviennent immanquablement comme par exemple, l’odeur du linge à peine sorti de la machine. Evidemment les Allemands se souviennent également avec émotion de l’odeur de la lessive de leur enfance, championne incontestée au palmarès commun de la mémoire olfactive. Mais il existe une particularité française qui ajoute une dimension supplémentaire à notre attachement à la lessive de notre enfance. Il s’agit du Cadeau Bonux qui, pour le plus grand malheur des Allemands, n’a jamais franchi le Rhin pour illuminer la vie des enfants. Le Cadeau Bonux, c’était un petit trésor du quotidien, enfoui au plus profond d’un paquet de lessive, bonus de la lessive Bonux, lancé en 1958 par Procter et Gamble.


Le Cadeau Bonux, c’était d’abord une sensation incomparable, lorsque la main s’enfonçait dans la poudre de lessive pour y découvrir fébrilement, à tâtons, le fameux cadeau. Qu’allait-on trouver cette fois-ci ? Un jeu de cartes, la bande dessinée des aventures de Bonux Boy, un avion, une voiture en plastique, un mini jeu de quilles ? Mais alors quelle déception quand on tombait par malheur sur un des cadeaux destinés aux adultes : un mètre de couturière, un stylo à bille, un gant de toilette ou un couteau à fromage. Un vrai cauchemar !

Le Cadeau Bonux c’était aussi la hantise des familles nombreuses qui fuyaient comme la peste la fameuse lessive aux 500 cadeaux. Pourquoi ? Tout simplement pour s’épargner les inévitables crises de jalousie quand il n’y avait qu’un cadeau pour cinq enfants. Ce cadeau, véritable révolution commerciale, a fortement marqué les esprits. Il s’impose même dans le langage courant dans des expressions telles que "Eh, t’as eu ton permis de conduire dans un paquet de Bonux ?".

Et pourtant en 1990, après plus de trente ans de bons et loyaux services le Cadeau Bonux disparaît. Une nouvelle loi stipule en effet que la valeur d’un cadeau ne peut en aucun cas dépasser un certain pourcentage du prix du produit. Le Cadeau Bonux valait trop cher ! Mais en 2000, après une enquête démontrant que "100% des consommatrices se souviennent du Cadeau Bonux et qui leur rappelle leur enfance", les fins stratèges de la lessive décident aussitôt de le ressusciter. J’ai croisé ces nouveaux paquets de Bonux dans les rayons des supermarchés et curieusement ils m’ont laissé complètement froid… Pourtant, je pense que je n’oublierai jamais les petits trésors de mon enfance. A propos, regardez bien cette publicité d’époque pour la lessive Bonux … Regardez ce petit garçon réjoui, il ne vous rappelle personne ? Vraiment ? Eh bien, sachez que cette publicité, c’est le papa de notre Président de la République qui l’a réalisée. On dit qu’il aurait repris les traits de son cher petit Nicolas pour illustrer sa pub… Bon, c’est vrai qu’il y a une certaine ressemblance, vous ne trouvez pas ?

 

Texte : Vincent Lecoq
Image : Marc Chevalier