Culture numérique

Cybersécurité : quand les centres commerciaux nous espionnent

Émission du 18 juin 2016 (rediffusion)
Votre balade au centre commercial le week-end pourrait bientôt ne plus être la même. Une fois le WiFi activé sur votre smartphone, certains établissements peuvent vous traquer pour mieux cibler leur publicité en ligne par la suite. Un système de traçage par radiofréquence que nous explique Mathieu Cunche, maître de conférence à l’INSA de Lyon et membre du groupe Privatics de l’INRIA.

Centres commerciaux : un parcours tout tracé

Une fois activé sur nos smartphones, le WiFi envoie l’identifiant de notre appareil toutes les 20 à 30 secondes. Ce signal est alors intercepté par un capteur qui peut même évaluer la distance avec le téléphone portable qu’il traque. 1 minute devant une parfumerie, 7 dans un magasin de vêtement, 4 devant des chaussures…

Peu d’intérêt penserez-vous ? Pourtant, ces données enregistrées, couplées à celles des actes d’achat, permettent de connaître vos goûts et de savoir si vous avez acheté un produit ou non après être resté plusieurs minutes à l’observer. Dans le cas où vous n’auriez pas cédé, ces données permettent aux marques de vous cibler par des publicités en ligne et même de vous en envoyer via les écrans urbains, comme dans le métro par exemple, en repérant votre smartphone lorsque vous passez.

Si le dispositif a de quoi en faire frémir plus d’un, il existe fort heureusement une solution toute simple pour éviter un tel pistage : désactiver le WiFi dès que l’on quitte un lieu familier. Et si jamais vous n’y pensez pas, des applications comme Wi-Fi Matic s’en chargent pour vous !

 

Pour en savoir plus sur Privatics, c'est par ici.

par Camille Gicquel

Crédits photo : Surveillance-camera par EFF Graphics Licence CC by 3.0 via Wikipedia