Sophie Calle et Alfred Pacquement / Le Pen et la sortie de l’euro : pourquoi l’Europe a-t-elle peur ?

Jeudi 9 février 2017
28 Minutes - 12ème Série (114/220)
28 minutes Beaubourg a 40 ans : la ruée vers l'art ! / Le Pen et la sortie de l’euro : pourquoi l’Europe a-t-elle peur ? 28 minutes

28 minutes
Sophie Calle / Le Pen et la sortie de l’euro

Beaubourg a 40 ans : la ruée vers l'art ! / Le Pen et la sortie de l’euro : pourquoi l’Europe a-t-elle peur ?

   Beaubourg a 40 ans : la ruée vers l'art !

au-centre-pompidou-copyright_manuel-braun_2015.jpg

Le 31 janvier 1997, le Centre Pompidou était officiellement inauguré ; un électrochoc pour l'époque du fait de son architecture atypique. Pluridisciplinaire, le musée croise les arts depuis sa naissance, pour créer de nouvelles formes d'accès à l'art. Malgré la baisse du tourisme post-attentat de 2015, le Centre Pompidou ne désemplit pas avec une progression de visiteurs de 9% en 2016 : c'est la huitième année consécutive qu'est franchi le seuil des trois millions de visites ! Ce quarantième anniversaire est un anniversaire décentré, une fête créatrice et artistique célébrée partout en France.

Pour célébrer cet engouement artistique, Sophie Calle sera notre invitée exceptionnelle ce soir, accompagné d'Alfred Pacquement, ancien directeur du Centre Gorges Pompidou.

 

Le Pen et la sortie de l’euro : pourquoi l’Europe a-t-elle peur ?

gettyimages-462032397.jpg

En tête des sondages pour l’élection présidentielle, la candidate du Front national Marine Le Pen a dévoilé ce week-end son programme pour la France, et notamment ses promesses dans le domaine économique. Parmi celles-ci, la mise en place d’un « protectionnisme intelligent » et le rétablissement d’une monnaie nationale, 25 ans tout pile après la signature du traité de Maastricht, qui ouvrait la voie à la mise en place du marché commun et à une future monnaie unique : l’euro. Le Front national est-il parti pour desserrer les liens qui unissent les Européens ?

Philippe Murer, conseiller économie et environnement de Marine Le Pen, Thomas Hanke, correspondant à Paris du quotidien allemand Handelsblatt, et Stéphanie Villers, économiste au groupe de protection sociale Humanis, sont nos invités pour en discuter.

couvs.jpg