Rachid Benzine et Charles Berling / Mossoul : un coup fatal porté à Daech ?

Lundi 10 juillet 2017
28 Minutes - Eté 2017 (1/40)
28 Minutes Quand le fanatisme ébranle l'amour filial / Mossoul : un coup fatal porté à Daech ? 28 Minutes

28 Minutes
Rachid Benzine et Charles Berling / Mossoul : un coup fatal porté à Daech ?

Quand le fanatisme ébranle l'amour filial / Mossoul : un coup fatal porté à Daech ?

Quand le fanatisme ébranle l'amour filial

dessinsfondbase.jpg

Rachid Benzine est l’auteur de la pièce Lettres à Nour, inspirée de son roman Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ?. Il s’agit d’une correspondance entre un père et sa fille, partie en Irak dans les rangs de l’État islamique pour épouser un homme rencontré sur Internet.

À travers cette pièce, l'islamologue et chercheur franco-marocain souhaite comprendre les mécanismes qu’utilise Daech, en créant un face-à-face entre deux consciences, deux visions du monde qui s’opposent. Grâce à l’échange épistolaire de ces deux personnes liées d’un amour fort, il est possible de présenter des arguments que l'on « refuse parfois d’écouter ». Le 12 juillet prochain, la pièce sera lue au Festival d’Avignon par l'acteur et metteur en scène Charles Berling et la comédienne Lou de Laâge.

Ce soir, Rachid Benzine et Charles Berling seront présents sur le plateau de 28'.

Mossoul : un coup fatal porté à Daech ?

sipa_ap22075825_000001.jpg

Après près de neuf mois de bataille, Mossoul a enfin été délivrée du joug des djihadistes, un événement qui marque un tournant dans la guerre contre l’organisation État islamique. La reprise de l’un des principaux bastions de Daech par les forces irakiennes ne signe pas pour autant la fin du groupe terroriste dans le pays.

La reconquête de la deuxième ville d’Irak suppose aussi une reconstruction longue et compliquée. Mossoul reste une zone stratégique mais divisée, dirigée par des forces diverses. Qui va gouverner ? À qui profite la libération de Mossoul ?

Pour en discuter, nous recevons Agnès Levallois, maître de conférence à Sciences Po et spécialiste du monde arabe, Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste des mouvements djihadistes et Frédéric Encel, géopolitologue et maître de conférences à Sciences Po Paris.