Hiam Abbass / J-3 : pourquoi l’Europe retient son souffle

Jeudi 20 avril 2017
28 Minutes - 12ème Série (164/220)
28 minutes Femmes du Maghreb : la liberté est un combat / France, élections J-3 : pourquoi l’Europe retient son souffle 28 minutes

28 minutes
Femmes du Maghreb / Présidentielle : pourquoi l’Europe retient son souffle

Femmes du Maghreb : la liberté est un combat / France, élections J-3 : pourquoi l’Europe retient son souffle
 

 

Femmes du Maghreb : la liberté est un combat

e7a9abcf43150c207056d9ccdf22f251a20eb932.jpg

Fatima est patronne d’un hammam à Alger. Lieu clos isolé des regards extérieurs, il est pour les femmes un havre de paix coupé d’un monde qui les étouffe sous le poids de la domination masculine. À mon âge je me cache pour fumer, en salle le 26 avril nous ouvre les portes de ce sanctuaire jeunes filles, mères, femmes divorcées, se rencontrent sous les yeux de Fatima, interprétée par Hiam Abbass. La réalisatrice Rayhana eut l’idée de ce film dans les années 1990, lorsque le Front islamique du salut rencontra un fort succès lors des élections communales algériennes. Les premières mesures du parti visèrent les femmes et leurs libertés. Plus de 20 ans sont passés, et le Parlement algérien vient seulement de voter une loi qui criminalise les violences faites aux femmes. Le combat pour la liberté est loin d’être terminé…

L’actrice Hiam Abbass est notre invitée à 20h05.

 

Hiam Abbass est la marraine du festival "Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient" qui a lieu à Paris du 25 avril au 14 mai.

affiche.jpg

 

J-3 : pourquoi l’Europe retient son souffle 

043_dpa-pa_170409-99-08048_dpai.jpg

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, les Français ne sont plus les seuls à se questionner sur leur avenir. Nombreux sont les Européens qui attendent le verdict de l’élection, décisif pour l’avenir de l’Union européenne. Alors que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon inquiètent, quelques uns reposent leur espoir sur un Emmanuel Macron pro-Europe, tandis que d’autres n’ont pas oublié la prestation de Philippe Poutou au dernier débat télévisé. Car, au-delà des responsabilités nationales, le futur économique, social et géopolitique de l’Union repose en grande partie sur ce scrutin. La France s'inscrira-t-elle dans la vague de tentation du repli observée en Grande-Bretagne ? Ou restera-t-elle sur la voie de l’entente commune ?

Pour en parler, trois Européens nous livrent leurs analyses vues de l’étranger : Ana Navarro-Pedro, correspondante à Paris de l'hebdomadaire portugais Visão, Thomas Hanke, correspondant à Paris du quotidien allemand Handelsblatt, et Denis MacShane, ancien ministre britannique des Affaires européennes.