Akram Al-Ahmad / Brexit : faut-il punir la Grande-Bretagne ?

Jeudi 30 mars 2017
28 Minutes - 12ème Série (149/220)
28 minutes Akram Al-Ahmad : la vie brisée des familles syriennes - Brexit : faut-il punir la Grande-Bretagne ? 28 minutes

28 minutes
Les Syriens sous les bombes / Brexit : faut-il punir la Grande-Bretagne ?

Akram Al-Ahmad : la vie brisée des familles syriennes - Brexit : faut-il punir la Grande-Bretagne ?
 

J’ai vu la vie brisée des familles syriennes sous les bombes

000_mi9j0.jpg

Akram Al-Ahmad est journaliste, fondateur et directeur du « Syrian Press Center », une des premières agences de médias libres de Syrie. Il forme aussi des centaines d’activistes à ce métier dangereux de journaliste : « former des journalistes c’est bâtir les bases de la Syrie démocratique initiée par la révolution ».

Pour Akram Al-Ahmad, les médias occidentaux n’informent pas assez sur la situation de la société civile. Pour lui, il se doit de rester dans son pays pour transmettre ce qu’il s’y passe : onze millions de syriens déplacés, quatre millions de personnes sont réfugiées, le régime tue des civils et bombarde les bureaux journalistiques plutôt que les QG des groupes radicaux. Pour l’Occident, la Syrie est souvent réduite aux images de tueries de Daech et du régime, mais, selon Akram Al-Ahmad, il faut aussi savoir que la société civile en Syrie est vivante et lutte pour sa liberté.

Akram Al-Ahmad sera avec nous ce soir pour partager son témoignage.

 

Brexit : faut-il punir la Grande-Bretagne ?

rea_250532_005.jpg

La Grande-Bretagne déclenche ce mercredi 29 mars l’article 50 du traité de Lisbonne : le pays conclut officiellement sa volonté de quitter l’Union européenne. Une période de négociation complexe débute donc : finance, accords de sécurité, industrie automobile, nucléaire… Quarante-quatre années de législations, dix-neuf mille lois européennes en vigueur : point par point, il faut prévoir comment les Britanniques vont nous quitter. L’Union européenne ne peut laisser la Grande-Bretagne diviser ses vingt-sept pays, faire diverger les intérêts des uns et des autres, accentuer les discordes en préservant les avantages de chacun… En face, le gouvernement britannique redoute de perdre beaucoup dans ce long bras de fer. Alors faut-il punir la Grande-Bretagne de son départ ?

Pour en débattre avec nous ce soir, Jeremy Stubbs, président du Parti conservateur britannique à Paris, Florence Faucher, professeure à Sciences Po, spécialiste de la Grande-Bretagne et Pascal Lamy, ancien commissaire européen au Commerce.